M. Messahel s’entretient avec plusieurs de ses homologues à Abuja

12 Junho, 2017
|

M. Messahel s’entretient avec son homologue sud-africaine Mme Nkoana Mashabane

Le ministre des Affaires étrangères M. Abdelkader Messahel, s’est entretenu samedi à Abuja avec son homologue sud-africaine Mme Nkoana Mashabane sur les relations de coopération qui lient les deux pays.

L’entretien qui s’est déroulé en marge de la 16ème réunion ministérielle Afrique-Pays nordiques, qui se tient à Abuja (Nigeria) les 9 et 10 juin 2017, a permis aux deux parties d’aborder les relations stratégiques de coopération qui lient l’Algérie et l’Afrique du Sud et les perspectives de leur renforcement.

Les deux ministres ont exprimé leur satisfaction quant à l’excellence des relations liant l’Algérie et l’Afrique du Sud et souligné l’importance pour les deux pays de continuer à coordonner leurs actions dans le cadre des organisations régionales et internationales et en perspective du prochain Sommet de l’Union africaine (UA) prévu fin juin.

M. Messahel s’entretient avec son homologue norvégien Borge Brende

Le ministre des Affaires étrangères M. Abdelkader Messahel, s’est entretenu samedi à Abuja avec son homologue norvégien Borge Brende sur les relations bilatérales et les moyens de les renforcer.

Lors de son entretien avec son homologue norvégien, en marge de la 16ème réunion ministérielle Afrique-Pays nordiques qui se tient à Abuja, au Nigeria, les 9 et 10 juin 2017, M. Messahel a abordé les relations bilatérales entre l’Algérie et la Norvège ainsi que les voies et moyens de leur renforcement et diversification.

L’entretien a également porté sur la question du Sahara occidental ainsi que la situation sécuritaire dans la région sahélo-saharienne et les efforts déployés par l’Algérie pour le règlement des crises au Mali et en Libye notamment.

MM. Messahel et Brende se sont convenus de continuer à travailler ensemble pour contribuer efficacement à la prise en charge effective des défis communs et des questions qui préoccupent les deux pays.

M. Messahel s’entretient avec son homologue danois Anders Samuelsen

Le ministre des Affaires étrangères M. Abdelkader Messahel, a eu un entretien samedi à Abuja avec son homologue danois Anders Samuelsen, portant sur les relations bilatéral et les moyens de les développer davantage.

Au cours de l’entretien, qui s’est déroulé en marge de la 16ème réunion ministérielle Afrique-Pays nordiques qui se tient à Abuja (Nigeria) les 9 et 10 juin, M. Messahel a abordé avec son homologue danois les relations bilatérales entre l’Algérie et le Danemark ainsi que les voies et moyens de leur renforcement et diversification.

M. Messahel a exprimé à l’occasion sa “satisfaction quant aux relations qui existent entre les deux pays”, tout en soulignant “la volonté de l’Algérie de les renforcer davantage à travers une coopération accrue dans le domaine économique”. A ce titre, le ministre a relevé les opportunités réelles de coopération qui s’offrent pour les deux parties.

L’entretien a, également, porté sur la question du Sahara occidental ainsi que sur la situation sécuritaire dans la région sahélo-saharienne et les efforts de l’Algérie dans le cadre du règlement des crises libyenne et malienne.

M. Messahel et son homlogue danois ont convenu de continuer à travailler ensemble pour la prise en charge effective des défis communs et des questions qui préoccupent les deux pays.

M. Messahel s’entretient à Abuja avec son homologue nigérian, Geoffrey Onyeama

Le ministre des Affaires étrangères M. Abdelkader Messahel, s’est entretenu samedi à Abuja avec son homologue nigérian, Geoffrey Onyeama sur les relations bilatérales traditionnelles de coopération et les perspectives de leur renforcement.

M. Messahel a abordé avec son homologue nigérian, en marge de la 16ème réunion ministérielle Afrique-Pays nordiques qui se tient dans la capitale nigériane les 9 et 10 juin, les relations traditionnelles de coopération et de fraternité qui lient l’Algérie et le Nigeria et les perspectives de leur renforcement.

Le chef de la diplomatie algérienne a exprimé sa “satisfaction” quant à “la dynamique positive qui caractérise les relations algéro-nigérianes” et souligné “l’importance pour les deux pays de continuer à coordonner leurs actions dans le cadre des organisations régionales et internationales pour défendre les intérêts du continent africain et accélérer son intégration en s’appuyant sur les projets régionaux structurants”.

L’entretien a, également, porté sur la situation sécuritaire dans la région sahélo-saharienne et les efforts de l’Algérie dans le cadre du règlement des crises libyenne et malienne.

M. Onyeama a, de son côté, salué “le rôle important” que joue l’Algérie sur la scène africaine et internationale, en particulier dans le cadre de la promotion et la défense des intérêts de l’Afrique.

M. Messahel et son homologue nigérian ont convenu, à l’occasion, de “tout mettre en úuvre” afin de contribuer ensemble à la prise en charge effective des défis communs et des questions qui préoccupent les deux pays et l’Afrique.

M. Messahel s’entretient à Abuja avec son homologue suédoise, Mme Margot Wallstrom

Le ministre des Affaires étrangères M. Abdelkader Messahel, s’est entretenu samedi à Abuja avec son homologue suédoise, Mme Margot Wallstrom.

M. Messahel a évoqué avec Mme Wallstrom, en marge de la 16 ème réunion ministérielle Afrique-Pays nordiques qui se tient dans la capitale nigériane les 9 et 10 juin, les relations entre l’Algérie et la Suède ainsi que les voies et moyens de leur renforcement et diversification.

Le chef de la diplomatie algérienne a exprimé sa “satisfaction” quant aux relations qui existent entre les deux pays tout en soulignant “la volonté de l’Algérie de les renforcer davantage à travers une coopération accrue dans le domaine économique”. A ce titre, M. Messahel a relevé “les opportunités réelles” de coopération qui s’offrent pour les deux parties.

L’entretien a, également, porté sur la question du Sahara occidental ainsi que sur la situation sécuritaire dans la région sahélo-saharienne et les efforts de l’Algérie dans le cadre du règlement des crises libyenne et malienne.

M. Messahel et son homologue suédoise, ont en outre, convenu de poursuivre leur coordination en vue de prendre en charge de “manière effective” les défis communs et les questions qui préoccupent les deux pays.