L’islam en Algérie n’exclut pas les autres et prône la paix et le vivre ensemble

4 Dezembro, 2018
|

Le ministre des Affaires religieuses et Wakfs, Mohamed Aissa a affirmé, lundi à Oran, que l’islam en Algérie n’exclut pas les autres et prône la paix et le vivre ensemble.
“L’Algérie a été, est et demeurera une terre de dialogue, de coopération et du vivre ensemble en paix” (Mohamed Aissa)
Dans une déclaration à la presse en marge d’une visite au fort de Santa Cruz sur les hauteurs du mont Murdjadjo surplombant la ville d’Oran, qui devra abriter le 8 décembre une cérémonie de béatification, Mohamed Aissa a souligné que l’Algérie facilite à l’église catholique ce protocolaire et l’initiative religieuse chrétienne qui respecte les lois de la République.
“Ce sera une preuve supplémentaire que l’islam en Algérie n’exclut pas les autres croyances et noue des contacts pour la paix et le vivre ensemble”, a déclaré le ministre.
Affirmant dans ce sens que “l’Algérie a été, est et demeurera une terre de dialogue, de coopération et du vivre ensemble en paix”, il a ajouté “il n’existe pas d’adversité contre l’autre dans les lois de la République, mais une forte volonté à faire respecter la loi par les Musulmans et Non musulmans”.
Dans le même ordre d’idées, le ministre a souligné que l’Algérie a affirmé son engagement pour la tolérance religieuse dans l’amendement de la Constitution en 2016, citant l’article 47 qui garantissait la liberté de la croyance et aujourd’hui la liberté de la pratique pour les Non musulmans, assurant que ce principe constitutionnel est appliqué par l’administration et le gouvernement algérien.
Mohamed Aissa a soutenu que les cérémonies de béatification d’hommes et femmes chrétiens morts en Algérie dans les wilayas de Tizi Ouzou, Médéa, Alger et Oran dans les années du terrorisme tout comme 114 imams et des éléments de l’armée et de la sécurité montrent que les Musulmans et les Chrétiens en Algérie la défendent et sont à son service.
Le ministre a indiqué que le cardinal Déchaux au grade de ministre a été délégué pour représenter le pape du Vatican à la cérémonie de béati