L’Algérie se positionne comme un “partenaire fiable” de l’UE