Journée nationale de l’artiste: le président de la République honore plusieurs intellectuels et artistes 

8 Junho, 2017
|

Le président de la République, Abdelaziz  Bouteflika a décerné mercredi soir, lors d’une cérémonie organisée à  l’Opéra d’Alger “Boualem Bessaïh”, 47 médailles de l’ordre du mérite  national au rang de “Ahid”, “Djadir” et “Achir”, à plusieurs hommes de  lettres, intellectuels et artistes.
Le président du Conseil de la Nation, Abdelkader Bensalah a remis ces  médailles, au nom du président de la République,  en présence du Premier  ministre, Abdelmadjid Tebboune et du ministre de la culture, Azeddine Mihoubi, ayant également participé à la remise de ce médailles, ainsi que de membres du gouvernement, d’intellectuels, d’hommes de lettres et d’artistes.
La médaille de l’ordre du mérite national au rang de “Ahid” a été  décernée, à titre posthume, à 12 éminentes personnalités dont des artistes,  des intellectuels et des hommes de lettres notamment le chantre de la  musique saharienne Ahmed Abbas dit Khelifi Ahmed, le comédien Hassen Ben  Cheikh dit Hassen El Hassani, le chanteur châabi Abderrahmane Amrani dit  Dahmane El Harrachi, le chanteur chaoui Aissa Merzougui Benrabah dit Aissa  El Djermouni, l’auteur compositeur Bachir Mebarki dit Maati Bachir et  l’homme de théâtre et comédien Ahmed Ayad dit Rouiched.
Il s’agit également d’artistes et d’hommes de lettres en vie dont le professeur Mokhtar Nouiouat, l’écrivain-romancier Rachid Boudjedra,  l’artiste Fattouma Lemitti dite Saloua et la comédienne Khadidja Benaida  dite Nouria.
La médaille de l’ordre du mérite national au rang de “Djadir” a été  décernée à 32 hommes de lettres, intellectuels, académiciens et artistes, à  l’instar du romancier Abdelhamid Benhedouga, du poète et romancier Tahar  Djaout, du comédien et dramaturge Abdelkader Alloula, du comédien et  metteur en scène Azeddine Medjoubi, de la chanteuse chaouie Beggar Hadda,  du chanteur andalou Abdelkrim Dali, du chanteur kabyle et compositeur  Cherif Kheddam, du chanteur châabi Hachemi Gerrouabi et des comédiens Hadj  Abderrahmane (l’inspecteur Tahar) et Yahia Mabrouk (l’apprenti).
Il s’agit également de plusieurs artistes et hommes de lettres en vie tels  que la romancière Ahlam Mosteghanemi, le romancier Merzak Baktache, le  chanteur Rabah Deriassa, la comédienne Farida Saboundji, l’acteur Mohamed  Adjaimi, le cinéaste Merzak Allouache, la comédienne Bahia Rachedi et le  chanteur de malouf Mohamed Cherif Benani dit Hamdi Benani.
La médaille de l’ordre du mérite national au rang de “Achir” a été remise,  à titre posthume, à trois artistes: la chanteuse chaouie Hassina Laouadj  dite Zoulikha, le chanteur de rai Hasni Chakroun dit Cheb Hasni et le  chanteur chaoui Ali Naceri dit Katchou.
Cette cérémonie, organisée à l’occasion de la journée nationale de  l’artiste (8 juin) a été marquée par l’émission par Algérie Poste de deux  timbres à l’effigie de deux grandes artistes de la chanson algérienne,  Ouarda El Djazairia et Fadéla Dziria, en collaboration avec les ministères  de la Culture et de la Poste, des télécommunications, des technologies et  du numérique. Une exposition de timbres a été également organisé, dans le hall de  l’opéra, à l’effigie de grandes figures nationales, politiques, intellectuelles et artistiques.
Les personnalités distinguées ont exprimé leur joie de recevoir ces  médailles, à l’instar du romancier Marzak Baktache qui a salué cette  initiative, ainsi que Mohamed Adjaimi qui a déclaré que cette distinction  se voulait “une reconnaissance des contributions” de ces artistes et  intellectuels, ambassadeurs de la culture algérienne.

Le ministre de la culture a affirmé que “le rôle de l’intellectuel  algérien est désormais primordial et sa présence indispensable, grâce à  l’intérêt accordé par le Président Abdelaziz Bouteflika”.