Festival de cinéma au Portugal: projection en septembre d’un film documentaire “La Badil”

10 Julho, 2017
|

Le film documentaire ” La Badil” du réalisateur britannique Dominic Barown, ayant pour thème, les prisonniers politiques sahraouis du groupe ” Gdeim Izik” et la lutte du peuple sahraoui contre l’occupant marocain, sera projeté lors de la 2e édition du Festival de cinéma au Portugal, a indiqué, samedi à Londres, le même réalisateur.

Réalisé en 2012, le film relate la fameuse “épopée de Gdeim Izik”, qui a connu une fin marquée par une répression barbare menée par les forces d’occupation marocaines à l’encontre des sahraouis désarmés.

Le réalisateur britannique a filmé les événements de l’agression marocaine perpétrée à l’intérieur du camp et accompagné, jusqu’à El Ayoun, les manifestants sahraouis qui fuyaient la répression marocaine.

Le film aborde également les manifestations pacifiques d’ octobre 2010 et qui ont eu lieu dans les régions sahraouies occupées , lorsque des milliers de sahraouis ont décidé d’installer un campement en dehors de la ville d’El Ayoun et ont érigé des centaines de tentes à Gdeim Izik, exprimant d’une manière civilisée leur rejet de la politique marocaine d’occupation menée contre les sahraouis”.

Lors de sa réalisation, ce film évoque aussi la situation des droits de l’homme au Sahara occidental, où un nombre de sahraouis ayant subis la barbarie des forces marocaines d’occupation, avaient été abordés par le réalisateur qui a également traité des intérêts de certains pays occidentaux dans la région, particulièrement la France.

“Les intérêts français avec les autorités marocaines, les relations commerciales qui lient la France à l’occupant marocain, ainsi que son droit de veto au Conseil de sécurité de l’ONU, ne font que compliquer la situation du Sahara occidental et renforcer davantage l’obstination du Maroc dans ses violations des droits de l’homme à l’encontre du peuple sahraoui”, estime le réalisateur du film.

Dans un message dont la représentation du Front Polisario à Londres détient une copie, le réalisateur britannique a indiqué que le film “La Badil” sera projeté aux côtés de 90 autres films des 5 continents au Festival de cinéma au Portugal, pendant la période qui s’étale du 9 au 16 septembre prochain.

Cette manifestation cinématographique met la lumière sur la diversité culturelle et l’intégration.

Dans un entretien publié par News Afrique basé à Londres, le réalisateur britannique affirme que le film documentaire avait été réalisé, vu que “les médias n’accordent pas à la cause sahraouie tout l’intérêt qu’elle mérite”.

Le film “La Badil” a déjà été projeté dans plusieurs festivals organisés dans différents pays du monde, à l’instar de l’Angleterre, la France, l’Argentine, l’Iran, ainsi qu’au Festival international du Cinéma au Sahara Occidental “iSahara”.

Le film a été choisi parmi les meilleurs films documentaires au festival de Portobello (Londres) tenu en 2013.