Algérie-Unesco

15 Novembro, 2013
|

Réélection de l’Algérie au Conseil exécutif de l’Unesco, un couronnement de son rôle en faveur de la culture du "dialogue" (MAE)

ALGER – La réélection de l’Algérie en qualité de membre du Conseil exécutif de l’Organisation des Nations unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) couronne son rôle dans la "promotion des principes de dialogue et de paix" entre les nations, a souligné mercredi le ministère des Affaires étrangères.
 
"La réélection de notre pays à ce poste couronne son rôle dans la promotion des principes de dialogue et de paix entre les nations, à travers l’interaction positive et l’enrichissement réciproque entre les différentes cultures", a indiqué le ministère dans un communiqué.
 
Cette réélection "constitue une reconnaissance de la communauté internationale de ses efforts au plan interne, dans les domaines de l’enseignement, de la culture, du développement des sciences et de la démocratisation de l’éducation, dans le cadre de la mise en œuvre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika", a-t-il ajouté.
 
Il a relevé, en outre, que "cet acquis met en exergue la réalisation, par l’Algérie, des Objectif du Millénaire du développement (OMD) sur l’éducation avant 2015", et "met en valeur l’importance capitale qu’elle accorde à la dimension éducation, culture et science, pour atteindre le développement durable au profit des générations actuelles et futures".
 
En sa qualité de membre du Conseil de l’UNESCO, l’Algérie "contribuera à la dynamisation du rôle d’avant-garde de cette organisation ainsi qu’à l’amélioration de ses performances dans les domaines de l’éducation, de la culture et de la science, pour lutter contre l’ignorance, l’intolérance et l’extrémisme, autant de facteurs qui entravent la paix et la liberté et qui constituent des obstacles à la compréhension mutuelle entre les peuples", a soutenu la même source.
 
Il a assuré, à cet égard, que "l’Algérie poursuivra ses efforts constructifs pour la consolidation des capacités nationales et pour renforcer la dimension régionale des projets et programmes de l’UNESCO ainsi que son adaptation aux changements, afin de relever les défis actuels et futurs dans les domaines de la science et de la technologie".
 
L’Algérie a été réélue mercredi en qualité de membre du Conseil exécutif de l’Unesco, lors de la session du vote à l’occasion de la 37ème Conférence de l’Unesco.