Stabilité des pays voisins

13 Abril, 2015
|

L’Algérie veut préserver l’unité territoriale du Mali et de la Libye

Dimanche,12 avril 2015
Les efforts de l’Algérie en faveur du Mali et de la Libye dénotent son attachement à la préservation de l’intégrité territoriale de ces deux pays voisins, a soutenu le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa.
M. Ould Khelifa qui recevait le président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat français, Jean-Pierre Raffarin a souligné que les démarches de l’Algérie visant à encourager le dialogue entre les parties au conflit “servent uniquement les aspirations des peuples de ces deux pays à la sécurité et à la stabilité. Elles sont donc loin de servir une partie au détriment d’une autre”, a indiqué dimanche un communiqué de l’Assemblée.
M. Ould Khelifa a mis en garde contre le terrorisme qui, a-t-il dit, “constitue une menace contre tous” soulignant l’impératif d’une “ferme volonté pour éradiquer ce fléau qui n’a ni frontières ni religion”.
Concernant les relations algéro-françaises, le président de l’APN a estimé que les visites échangées par les hauts responsables démontraient que “ces relations ne cessent de se développer de manière mutuellement bénéfique”.
“Les résultats enregistrés tant au niveau de la commission mixte qu’au niveau de la haute commission parlementaire attestent une volonté commune de renforcer la coopération bilatérale et de la hisser aux plus hauts niveaux”.
De son côté, M. Raffarin a estimé que “la stratégie de l’Algérie, tant en matière de lutte antiterroriste qu’en matière de règlement des conflits, lui a permis de trouver les solutions idoines aux crises dans la région”, indiquant que “son pays suit ces démarches avec intérêt”.
Il a également salué “le développement qu’ont connu récemment les relations bilatérales”, estimant que la présence d’un membre du gouvernement français pour la commémoration des massacres du 8 mai 1945 “en est un signal fort”.
S’agissant des relations parlementaires, M. Raffarin a affirmé que le partenariat entre les deux pays permettait d’approfondir les initiatives, notamment en ce qui concerne la jeunesse.