Salon «Alger industries»

8 Outubro, 2013
|

Un  cadre propice pour des partenariats d’affaires mixtes

Le salon ’’Alger Industries’’ constitue un cadre propice pour densifier les relations d’affaires entre partenaires nationaux et étrangers et permettre une meilleure connaissance de l’industrie nationale afin de contribuer à son effort de développement, ont affirmé les organisateurs de cette manifestation économique qui a ouvert ses portes lundi au palais des expositions d’Alger.

Cette 7è édition qui réunit pendant quatre jours 120 exposants dont 60 entreprises nationales, 46 sociétés françaises et 15 sociétés turques vise à "faire connaître les innovations technologiques et les nouveaux produits, accroître l’offre sur le marché national par une plus grande participation de la concurrence, contribuer activement aux efforts de diversification et créer de nouvelles synergies pour promouvoir la création de nouvelles PME et de nouveaux emplois", ont-ils souligné.

Pour M. Sadok Stiti, P-DG de Batimatec expo, société organisatrice de l’événement, "la tenue du 7è salon Alger industries constitue un cadre propice offrant les conditions pouvant favoriser les rapprochements nécessaires entre les différents opérateurs industriels".

Pour lui, ce rendez-vous économique offre aux entreprises participantes "une occasion pour faire connaître leur potentiel et développer des partenariats ou des collaborations pouvant répondre à leurs objectifs grâce aux échanges croisés avec des experts et fournisseurs nationaux et étrangers présents au salon".

Abderazzak Henni, secrétaire général au ministère du Développement industriel et de la promotion de l’investissement s’est félicité, pour sa part, du "niveau de développement de la compétitivité des PME algériennes présentes à ce salon".

M. Henni a exprimé également sa satisfaction des nouvelles relations qu’ont pu développer les sociétés étrangères avec les entreprises nationales à travers le renforcement de relations de partenariat.

"Auparavant, les sociétés étrangères qui participaient à ces manifestations économiques arrivaient en Algérie avec la volonté de dénicher un marché. Aujourd’hui, les choses ont changé et ces sociétés oeuvrent pour conclure des partenariats et densifier leurs relations d’affaires", a-t-il indiqué à la presse.

Les secteurs d’activités présentés à l’exposition sur une superficie d’environ 2.000 m² sont notamment l’ingénierie industrielle et automatisme, les matériels et équipements de soudage, les machines outils et outillages individuels, les équipements de sécurité industrielle, les machines pour la découpe et le traitement de la tôle, les presses ainsi que la prestation de services et d’appui à l’industrie.

Des journées techniques seront organisées en marge du salon et seront consacrées aux programmes d’investissements des filières industrielles décidés par les pouvoirs publics dans le cadre de la nouvelle politique de relance de l’industrie.

Des rencontres d’affaires sont également programmées sous l’égide de la chambre algérienne de commerce et d’industrie.