Pas de présidentielle le 4 juillet, le chef de l’Etat fixera une autre date