Messahel souligne à Bruxelles la nécessité de renforcer le dialogue “franc et ouvert” entre l’Algérie et l’UE