Le Maroc “doit respecter les termes de l’acte constitutif de l’UA” s’il veut y adhérer

22 Julho, 2016
|

lamam maeLe ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a affirmé jeudi à Alger que le Maroc “doit respecter les termes de l’acte constitutif” de l’Union africaine (UA), s’il veut y adhérer.

“L’adhésion à l’UA implique une procédure bien définie et le Royaume du Maroc doit, s’il veut y adhérer, respecter les termes de l’acte constitutif de l’Union”, a indiqué M. Lamamra dans une déclaration à la presse, en marge de la cérémonie de clôture de la session de printemps du Conseil de la nation.

Par ailleurs, il a ajouté que les relations entre l’Algérie et le Maroc “sont des relations de voisinage”.

 

La condamnation de l’accès anticonstitutionnel au pouvoir, un “principe” pour l’Algérie

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a affirmé jeudi à Alger que la “condamnation” des coups d’Etat et l’accès au pouvoir par des procédés anticonstitutionnels est pour l’Algérie un principe qui s’applique à tous les pays.

A une question sur la tentative de coup d’Etat déjouée en Turquie, M. Lamamra a précisé que la “condamnation des coups d’Etat est un principe pour l’Algérie”, soulignant qu’en Afrique, le sommet d’Alger de 1999 a consacré la condamnation de l’accès au pouvoir par des procédés anticonstitutionnels, et par voie de conséquence, a-t-il dit, l’Algérie est le précurseur de ce principe qu’elle applique scrupuleusement dans le continent africain”.

Pour le chef de la diplomatie algérienne, l'”Algérie considère ce principe comme fondamental en démocratie qui s’applique à tous les Etats qu’il s’agisse de la Turquie ou tout autre pays”.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait exprimé, dans un message adressé au président turc, Recep Tayyip Erdogan, la condamnation par l’Algérie du coup de force en Turquie réitérant la solidarité et le soutien de l’Algérie en ces “douloureuses circonstances”.