L’Algérien Boualem Bouguetaia réélu juge au Tribunal international du droit de la mer

16 Junho, 2017
|

L’Algérien Boualem Bouguetaia a été réélu en tant que juge au Tribunal international du droit de la mer (TIDM) pour un mandat de neuf années s’étalant de 2017 à 2026, a-t-on appris jeudi auprès de la représentation permanente d’Algérie à New York.

M. Bouguetaia, professeur de droit international, a été réélu au premier jour du scrutin avec une majorité écrasante de 144 voix sur 163 suffrages exprimés. L’élection s’est déroulée lors des travaux de la 27 ème réunion des Etats parties à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) tenue mercredi au siège de l’ONU.

Le candidat de l’Algérie a été réélu au titre des deux sièges réservés à l’Afrique. Le deuxième siège est revenu au candidat cap-verdien avec 128 voix. La Russie a été, pour sa part, élue au titre de l’Europe Orientale.

A l’exception de quatre pays, les candidats des autres groupes régionaux sont passés jusqu’au quatrième tour pour être élus.

Ancien ambassadeur, M. Bouguetaia est actuellement vice président du TIDM. Il est aussi membre du tribunal arbitral mis en place par le TIDM pour régler la dispute maritime entre l’Ukraine et la Russie.

Avocat au barreau d’Alger depuis 1983, M. Bouguetaia préside la chambre spéciale créée par le TIDM pour statuer sur le différend maritime entre le Ghana et la Côte d’Ivoire.

Le TIDM est un organe judiciaire indépendant crée par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Il est composé de 21 membres indépendants, élus parmi les personnes jouissant de la plus haute réputation d’impartialité et d’intégrité et possédant une compétence notoire dans le domaine du droit de la mer.

Le tribunal est compétent pour tous les différends relatifs à l’interprétation ou à l’application de la Convention de l’ONU sur le droit de la mer.