Partenariat énergétique

6 Maio, 2015
|

algerie_UE_energieL’Algérie et l’Union européenne (UE) ont signé mardi à Alger une feuille de route leur permettant de mettre en oeuvre leur accord stratégique énergétique conclu en 2013.

La feuille de route intitulée “accord administratif sur les modalités opérationnelles de mise en oeuvre du partenariat énergétique Algérie-UE” a été paraphée par le ministre de l’Energie, M. Youcef Yousfi et par le commissaire européen en charge de l’Energie et du climat M. Miguel Arias Canete.

L’Algérie et l’UE ont scellé leur partenariat énergétique à travers ce document qui définit les mécanismes de la mise en oeuvre du mémorandum d’entente dans le domaine de l’énergie, paraphé à Alger en juillet 2013.

Aux termes de cet accord administratif, les deux parties vont créer des groupes de travail, constituées d’experts afin de mettre en oeuvre des projets de partenariat dans les domaines du gaz naturel, de l’électricité, des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

La signature de ce document a été précédée par des discussions tenues à huis clos entre M. Yousfi et Arias Canete axées sur l’avenir des relations gazières algero-européennes et les moyens d’augmenter les exportations de gaz algérien vers le vieux continent en facilitant les investissements dans de nouveaux projets.

Les discussions ont également porté sur les perspectives de coopération dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique que l’Algérie s’attèle à développer à travers un programme ambitieux devant porter ses capacités de production de l’électricité tirée à partir de ces énergies alternatives à 22.000 MW à l’horizon 2030.