Dialogue interlibyen

13 Abril, 2015
|

L’UNSMIL salue le rôle et les efforts de l’Algérie pour le rétablissement de la paix en Libye

Dimanche,12 avril 2015
La Mission d’appui des Nations unies en Libye (UNSMIL) a salué le rôle et les efforts de l’Algérie pour le rétablissement de la paix dans ce pays.
Dans un communiqué publié sur son site, à la veille de la réunion des parties libyennes, prévue lundi à Alger, l’UNSMIL a salué “le rôle et les efforts de l’Algérie pour le rétablissement de la paix en Libye en abritant cette réunion de dialogue”, qui fait suite à la réunion d’Alger les 10 et 11 mars dernier durant laquelle les participants ont affirmé leur soutien au dialogue comme voie de règlement pacifique de la crise libyenne.
Lors de la réunion de lundi, l’envoyé spécial des Nations unies pour la Libye et chef de l’UNSMIL, Bernardino Leon “informera les participants des avancées réalisées dans le cadre de ce dialogue depuis la réunion d’Alger”.
Selon l’UNSMIL, la réunion de lundi “revêt une grande importance devant constituer une opportunité pour les chefs de partis et militants politiques libyens d’enrichir les documents à examiner pour mener à bien ce processus en faveur de la paix et de la stabilité en Libye”.
“Cette réunion et celles ayant regroupé des maires, des élus locaux et régionaux libyens en janvier à Genève puis en mars à Bruxelles, visent à élargir ce processus à d’autres composantes de la société libyenne”, a précisé l’UNSMIL.
Par ailleurs, l’UNSMIL a annoncé l’organisation prochainement en Egypte,d’une “réunion devant regrouper des chefs de tribus”, soulignant qu’elle était en “contact avec des chefs militaires, des responsables de sécurité et de dirigeants de groupes armés”.
“Le dialogue est une occasion à saisir par les Libyens pour faire cesser l’effusion de sang et remettre leur pays sur le chemin de la stabilité et la prospérité”, a estimé l’UNSMIL qui a appelé les parties libyennes concernées à “ne ménager aucun effort pour mener à bien ce processus”.
Le processus du dialogue libyen vise à “trouver les moyens à même de mettre un terme à la crise politique et au conflit armé en Libye”, a encore souligné l’UNSMIL.