Crash de l’avion militaire

12 Fevereiro, 2014
|

Le président de la République décrète un deuil national de trois jours

 
 Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décrété un deuil national de trois jours à compter du mercredi 12 février suite au crash, mardi, d'un avion militaire à Oum El Bouaghi qui a fait des dizaines de victimes.
 
"Les soldats qui ont péri dans le crash de l'avion militaire sont des martyrs du devoir aussi nous décrétons un deuil national de trois jours à partir du mercredi 12 février 2014", a écrit le président de la République dans un message de condoléances au vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée Ahmed Gaid Salah, et à toutes les familles des victimes.
 
Le président de la République a également décidé que "la journée du vendredi sera consacrée au recueillement à leur mémoire à travers tout le territoire national et dans toutes les mosquées de la République".