Coopération algéro portugaise dans le domaine de l’eau

3 Outubro, 2017
|

Dans la continuation de la riche coopération entre les Universités de Biskra et de Lisbonne, portant sur les thématiques liées à l’eau en milieux arides et semi-arides, qui a déjà donné lieu à plusieurs colloques, symposiums et workshops internationaux tenus en Algérie et au Portugal, la faculté des lettres de l’Université de Lisbonne abrite les 2 et 3 octobre 17 un nouveau « atelier parcours de recherche dans le domaine des cultures de l’eaux en milieux arides et semi-arides ».

Le programme de cette rencontre porte sur plusieurs thèmes liés à la culture de l’eau tels que l’hydrologie saharienne, l’eau en tant que bien commun de l’humanité, la recherche et la coopération universitaire en matière de des études relatives à la culture de l’eau. Ces questions ont fait l’objet d’intervention de la part d’éminents professeurs universitaires mais aussi de cadres de l’administration locales.

Dans son intervention, le Professeur A. Oumane de l’Université de Biskra, a mis en relief les effets néfastes du changement climatique sur les régions arides et semi-arides et plus particulièrement son impact négatif sur la conservation des barrages. Dans le cas de l’Algérie, ses 75 barrages se trouvent menacer par l’envasement des retenues et les crues imprévues. L’Université de Biskra a mené, via son Laboratoire aménagement hydraulique et environnement (LAHE), plusieurs travaux de recherches afin de faire face à cette menace. Les travaux du LAHE menés sous l’égide du Professeur Oumane en partenariat avec Hydrocoop (France) ont abouti à trois innovations technologiques (le PK-Weir, Blocus fusible, et le système C.I.S) qui ont permis, de manière, à la fois efficace et économique, de doubler voire tripler les capacités d’évacuation des crues et d’augmenter la capacité de stockage permettant ainsi la compensation du volume perdu par envasement.

La solution Pinao Key Weir (PK-Weir), inventé par les Professeurs algérien A. Oumane et français F. Lemperiere, est appliquée depuis 2006 dans plusieurs pays dont l’Algérie, la France, la Suisse, le Canada, l’Australie, les USA, l’Inde …

Pour sa part, le Professeur M. Debabeche de l’Université de Biskra a passé en revue les actions de coopération entre les universités algérienne et portugaise partenaires engagées depuis 2013. Le présent atelier, sera l’occasion d’évaluer l’avancement du projet en réseau mis en place entre les experts des deux pays et de discuter les modalités de la mise en œuvre des actions qui restent à développer.

Colóquio20171

programa atelier