Convergence de vues sur le dossier libyen entre l’Algérie et l’UE (Mogherini)

18 Setembro, 2015
|

Libye  mogheriniL’Algérie et l’Union européenne (UE) ont les mêmes visions concernant la situation en Libye dont le peuple est appelé à retrouver la stabilité, a déclaré jeudi la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, qui effectue une visite de deux jours en Algérie.  “Nous partageons la même vision concernant la question libyenne. Il est important, aussi bien pour l’UE que pour l’Algérie de soutenir le peuple libyen dans le recouvrement de sa stabilité, son aspiration à un gouvernement d’union nationale et la reconstruction de la Libye”, a soutenu Mme Mogherini, lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

 

Pour ce qui est des flux migratoires vers l’Europe, Mme Mogherini a déclaré que l'”UE est entrain de développer des partenariats avec des pays concernés pour gérer la crise des réfugiés”.

“Nous ne pouvons pas trouver une solution à la crise migratoire du jour au lendemain mais nous allons les accueillir (les réfugiés)”, a-t-elle souligné.

Pour la responsable européenne, cela “relève des principes fondamentaux auxquels tient l’UE dont le respect des droits de l’homme”. “L’Europe ne peut tout de même pas faillir à ses principes d’autant plus que le continent (européen) avait vécu dans le passé des conflits et des guerres cruels. Donc, il connaît bien c’est quoi le fait d’être un réfugié”, a-t-elle estimé.

Une autre action que l’UE est appelée à faire est de “développer une approche commune pour gérer les crises qui existent autour de nous notamment en Afrique et booster le développement économique et sociale”, a ajouté Mme Mogherini.

“C’est dans ce cadre que se tiendra un sommet en novembre prochain à Malte pour voir avec nos partenaires d’Afrique et ceux du Moyen-orient comment booster le développement durable”, a-t-elle annoncé.