Clôture des 11èmes Jeux Africains de Brazzaville

21 Setembro, 2015
|

cloture JALes lampions des 11èmes Jeux Africains de Brazzaville se sont éteints samedi tard dans la soirée au stade de l’Unité de Kintélé dans la capitale congolaise, après 18 jours de compétitions animées par quelque 6000 athlètes, représentant 48 pays dans 23 disciplines.

La cérémonie de clôture, qui a débuté avec un retard de plus d’une heure à cause de fortes averses de pluie, a été riche en couleurs, célébrant l’olympisme ainsi que toutes les expressions de la culture congolaise et africaine.

Son concepteur a voulu montrer un peuple et un pays congolais ayant vécu des émotions, des scènes dramatiques (pleurs, larmes et souffrances), mais aussi des succès et…des médailles.

Les chorégraphies accomplies par des jeunes artistes, ont célébré aussi quinze jours de compétition et de fair-play.

Outre le président du Congo, Denis Sassou N’Guessou, ont assisté à la cérémonie de clôture des JA2015 quatre chefs d’Etats, des responsables politiques et sportifs de quelques pays africains.

Sur le volet sportif, les 11èmes Jeux Africains auront consacré la suprématie de l’Egypte avec un total de 199 médailles dont 79 en or, suivie de l’Afrique du Sud, avec un total de 114 médailles dont 41 en or. Alors que l’Algérie s’enorgueilli d’une 3ème place “très satisfaisante”, de l’avis des membres de la délégation présente à Brazzaville, avec un total de 118 médaille (40 or, 42 argent et 36 bronze).

Pour l’Algérie, cette édition a permis à plusieurs disciplines sportives de s’illustrer (gymnastique, judo, karaté, boxe et lutte). D’autres disciplines ont, par contre, déçu en matière de prestation (badminton, boules, basket-ball, beach-volley, taekwondo et haltérophilie).

A Brazzaville, le niveau des jeux a “considérablement évolué”, de l’avis de plusieurs techniciens des pays participants, en raison, en premier lieu de la présence de plusieurs champions du monde et olympiques en titres, et en second, par le fait que certaines disciplines, comme le tennis de table ou le taekwondo étaient qualificatifs aux Jeux Olympiques de Rio.